Streching postural, chasser le stress en se tonifiant

  • Article : La vie Date : 13/19 OCT 16 (OJD : 92619)

     Mercredi, 19 heures. Comme chaque semaine, une vingtaine de personnes de tous âges sont venues assister au cours de stretching postural du centre Anima, à Paris IXe . Cela débute par une prise de conscience de tout le corps. S’ensuit une alternance de postures d’auto-étirement toniques et de postures de relâchement liées à la respiration. Une fois le corps bien placé, on travaille l’équilibre, la respiration et la contraction des muscles profonds tout en s’étirant lentement et progressivement. Le rythme est à la fois doux et soutenu. Petit à petit le corps se dénoue, l’esprit aussi. La mobilisation des tissus libère des tensions et du stress, tandis que l’esprit, concentré sur le corps, n’a pas le temps de s’égarer dans ses ruminations.

          « EN TRAVAILLANT les muscles les plus profonds de la colonne vertébrale, le stretching postural permet de retrouver un axe, une verticalité et un meilleur maintien. »

    capture-1                     capture

    UNE APPROCHE POUR TOUS Développé par Jean-Pierre Moreau, kinésithérapeute du sport, le stretching postural s’adressait à l’origine aux athlètes de haut niveau afin d’assurer un bon tonus postural, conférant précision et rapidité aux mouvements. L’approche s’est ouverte à tous, chacun travaillant selon ses capacités. Le maître mot des cours est l’adaptabilité. À chaque posture, le professeur propose une ou plusieurs variantes, individualise et surveille la position de chacun afin qu’il s’étire et tonifie son dos en toute sécurité. Si elle s’adresse à tout le monde, la technique est particulièrement recommandée en cas de stress ou de maux de dos. « Les muscles profonds du dos sont ceux qui assurent le maintien et l’attitude. Us nous tiennent debout sans que nous y pensions. La déficience de cette musculature posturale profonde est à l’origine de nombreux maux », indique Lise Dambrin, ostéopathe et directrice du centre Anima. En intervenant sur les muscles les plus profonds de la colonne vertébrale, le stretching postural permet de retrouver un axe, une verticalité et un meilleur maintien. Par ailleurs, les postures d’étirement assouplissent toutes les chaînes musculaires et luttent contre la rigidité articulaire, les tassements du dos et les douleurs associées. Tous les muscles sont en fait renforcés, et le travail sur l’équilibre permet une meilleure perception du corps dans l’espace. Les gestes du quotidien deviennent ainsi plus précis et justes.

    « Si les maux de dos sont dus à des mauvaises postures et du stress, le stretching postural sera très efficace. En cas de blocages importants, il est préférable de consulter au préalable un ostéopathe », précise Lise Dambrin.

    Au fil des séances, on prend conscience de son corps, on ressent une irrésistible envie de se redresser, de s’étirer. Le corps devient plus souple et solide et on acquiert une nouvelle perception du corps. « Un corps délié est un corps heureux », résume Lise Dambrin surveille la position de chacun afin qu’il s’étire et tonifie son dos en toute sécurité. Si elle s’adresse à tout le monde, la technique est particulièrement recommandée en cas de stress ou de maux de dos.

    « Les muscles profonds du dos sont ceux qui assurent le maintien et l’attitude. Ils nous tiennent debout sans que nous y pensions. La déficience de cette musculature posturale profonde est à l’origine de nombreux maux », indique Lise Dambrin, ostéopathe et directrice du centre Anima. En intervenant sur les muscles les plus profonds de la colonne vertébrale, le stretching postural permet de retrouver un axe, une verticalité et un meilleur maintien. Par ailleurs, les postures d’étirement assouplissent toutes les chaînes musculaires et luttent contre la rigidité articulaire, les tassements du dos et les douleurs associées. Tous les muscles sont en fait renforcés, et le travail sur l’équilibre permet une meilleure perception du corps dans l’espace. Les gestes du quotidien deviennent ainsi plus précis et justes.

    Au fil des séances, on prend conscience de son corps, on ressent une irrésistible envie de se redresser, de s’étirer. Le corps devient plus souple et solide et on acquiert une nouvelle perception du corps. « Un corps délié est un corps heureux », résume Lise Dambrin.

    Trouver un praticien : www.stretching-postural.com

    Sophie Bartczak