Mon conte de fée à moi…

  • D’abord danseuse, puis éducateur sportif, période à laquelle je découvre le Stretching Postural, la vie me fait une mauvaise blague et me fait abandonner les métiers du corps pour faire carrière dans le tertiaire dans un grand groupe financier. Après 20 ans de stress, de course contre la montre, de dévouement aux autres, je fais un burnout. Mon corps pèse 1 tonne, je l’ai oublié et il se rappelle à moi. Je réalise que je passe à côté de l’essentiel.

    Depuis le fonds de mon lit je prends une décision. J’appelle Laurence et m’inscrit à la session prochaine du stage de base, j’en rêvais ! je le fais ! Pendant le stage, je lâche prise dans mon corps et dans ma tête. Puis tout s’enchaine, Laurence me fait confiance et m’envoie après mon premier WE, enseigner dans une petite association. Ma vie bascule encore plus.

    Depuis, je n’ai pas démissionné, bien au contraire, je donne des cours en parallèle de mon travail. J’envisage tout sous un autre angle, je prends mes appuis et rééquilibre ma vie dans son ensemble, je retrouve mon axe. J’ose demander de l’aide si besoin, je pose des limites essentielles à ma survie, je change mon rapport aux autres, je dégage du temps pour moi !

    J’ai distingué l’important du superflu, et j’entraine mon entourage personnel et professionnel dans mon sillage.

    En septembre, j’ai ouvert un cours à côté de mon travail. Les collègues et 2 de mes directeurs sont parmi mes élèves! la boucle est bouclée. Je passe d’une « posture » hiérarchique à l’autre sans effort, je me régale dans cet échange, et m’ouvre vers une autre dimension.

    J’ai tant encore à découvrir au travers de cette discipline salvatrice qu’est le SP, tant à imaginer et à partager !

    Quel élan sommes nous capables de développer lorsqu’on croit à se qu’on fait par-dessus tout!

    Un seul mot pour résumer : Merci !

    Isabelle Schwobmann Renouf