Le Stretching-Postural® et les AVC

lire l’article

Le 25/06/2022
Marie Dutoit

J’ai pu faire du Stretching Postural pendant mes deux grossesses et je le recommande aux
femmes enceintes car nous pouvons adapter les postures pour ne pas contracter les abdominaux, ni
rentrer le ventre par exemple. Ainsi, nous pouvons continuer à faire de l’exercice physique sans
risque pour le bébé.
Un autre avantage du SP, selon moi, est qu’il m’avait permis de prendre conscience de mon
corps et des postures à adopter au quotidien pour éviter d’avoir mal au dos. Ainsi, je faisais attention
à ne pas laisser mon dos trop se cambrer malgré le poids du ventre.
Ensuite, la pratique d’une séance par semaine me permettait de continuer à être tonique et à
me sentir bien moralement. Les positions de stretchs lourds me soulageaient les douleurs du bas du
dos car à force de les pratiquer, j’arrivais à détendre mes muscles et à ouvrir mes vertèbres.
D’ailleurs, presque chaque soir, je prenais le temps de faire un stretch lourd avant d’aller me
coucher, en respectant les trois positions d’écart des pieds. Je me sentais alors plus détendue avant
de dormir.
Enfin, la gestion du souffle m’a été très utile lors de mon deuxième accouchement
notamment. En effet, grâce à cela, j’ai pu mieux canaliser la douleur pendant les contractions. La
péridurale m’avait été posée tardivement car l’équipe médicale avait dû gérer un accouchement
d’urgence. Il m’avait donc fallu patienter. Pour ne pas me laisser envahir par la panique et la douleur
grandissante, je m’étais naturellement concentrer sur mon souffle. Je l’augmentais en puissance en
suivant les contractions et en essayant de maintenir un rythme pour accompagner et non pas subir la
douleur. Je suis certaine que sans cette gestion du souffle, j’aurais beaucoup moins bien vécu cette
situation.
J’essaye de continuer à pratiquer le SP une fois par semaine, même si ce n’est pas évident
avec un bébé. Pourtant, on se fait facilement mal au dos, en le portant dans la journée mais aussi en
le mettant dans son cosy, en l’installant dans la voiture et en chargeant la poussette dans le coffre…
Les muscles du dos sont beaucoup sollicités avec un bébé. Et, malgré la fatigue, à chaque fin de
séance, je ressens un mieux-être. C’est pourquoi, je recommande sans hésiter la pratique du
stretching postural à toutes les femmes enceintes ou qui ont de jeunes enfants.